15 habitudes alimentaires à abandonner

| Catégorie : Cuisine |

 

Les mauvaises habitudes alimentaires sont à l’origine de nombreux kilos superflus, en changeant quelques habitudes il est facile de perdre ces kilos ! Essayez, c’est simple et ça aide beaucoup tout en évitant un régime.


1. On élimine le gras

On élimine les graisses et surtout les graisses animales qui font prendre du poids en se stockant directement dans l’organisme qui ne parvient pas à les éliminer correctement. Attention, certaines graisses comme les oméga 3, les acides gras du poisson et des huiles végétales sont bénéfiques pour la santé et doivent être privilégiés dans l’alimentation.

2. On prend son temps

Manger n’est pas une course ni un concours. L’esprit joue beaucoup dans la sensation de satiété. Il est important de prendre son temps pour manger afin que le cerveau intègre ce que le corps est en train de faire et que la sensation de satiété arrive. Plus on mange vite, plus la quantité de nourriture est importante avant que le cerveau ne dise stop !

3. On ne se prive de rien

Les régimes restrictifs sont les plus spectaculaires par leur rapidité… Mais aussi par la reprise du poids après l’arrêt du régime. Alors on ne se prive de rien mais on réduit les quantités afin que l’alimentation soit équilibrée et apporte à l’organisme tout ce dont il a besoin. On reprend de la salade plutôt que des frites mais on ne se prive de rien pendant le repas. La sensation de privation provoque également des crises, le corps réclame ce dont il est privé et il est parfois difficile de résister à la tentation. On ne mange qu’un carré de chocolat plutôt que la tablette mais on ne prive pas le corps.

4. Sauter un repas

Sauter un repas c’est priver son organisme de ses besoins primaires. Et puis lorsque l’on saute un repas, on a tendance à manger plus à celui d’après pour compenser mais ce n’est pas comme ça que le corps fonctionne ! Le corps a besoin de trois repas par jour pour fonctionner de façon optimale.

5. On bannit les produits allégés

Ils contiennent certes moins de gras et moins de sucres mais ces ingrédients sont remplacés par une quantité de produits de substitution dont on ne connaît encore ni les bienfaits ni les méfaits sur l’organisme. On s’en tient à manger de tout mais en faisant attention aux quantités.

6. On se concentre sur le repas

Il faut se concentrer sur ce que l’on fait ! Il est important pour l’organisme de se concentrer pendant les repas pour qu’il comprenne et transmette le message lorsque le corps est arrivé à satiété. On prend le temps de manger, il faut en théorie 20 minutes pour atteindre la satiété.

7. On évite le sel

Le sel provoque de la rétention d’eau et est très mauvais pour l’organisme. On bannit le réflexe de saler son plat avant d’avoir goûté et on n’ajoute du sel que si c’est vraiment nécessaire.

8. Attention à l’alcool

L’alcool est très calorique ! Alors on réduit les doses ! Et puis on ne fait pas la moral sur tous les dégâts qu’il provoque sur l’organisme dans son ensemble.. Et sur la dignité humaine !

9. On boit de l’eau pendant les repas

L’eau permet au métabolisme de fonctionner correctement. C’est la seule boisson nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme. Alors on boit. Du matin au soir et surtout pendant les repas.

10. Manger trop de crudités

Les crudités sont bonnes pour l’organisme mais elles peuvent avoir des désagréments assez conséquents. Il ne faut pas oublier que l’alimentation doit être variée, ce qui comprend des féculents et des protéines. Alors on diversifie son alimentation.

11. On ne grignote plus

On n’arrête de grignoter entre les repas ! Les repas suffisent à apporter à l’organisme tout ce dont il a besoin pour bien fonctionner dès lors que l’alimentation est variée et équilibrée. Les petites fringales passent facilement avec un grand verre d’eau.

12. On mange léger le soir

Il est important de ne pas surcharger le système digestif le soir. Les repas copieux pèsent sur l’organisme et empêche un sommeil serein et réparateur. Les viandes en sauce et les plats lourds sont à proscrire le soir.

13. On ne mange pas ses émotions

On a une tendance naturelle à manger pour compenser émotionnellement lorsque l’on est dans des situations difficiles. On a tous eu une tendance à enchaîner les tablettes de chocolat après une rupture mais il faut savoir se raisonner et apprendre à décompenser différemment. Pensez au sport qui est un excellent défouloir.

14. Les repas de minuit

Il arrive d’avoir fin en rentrant de soirée, mais il faut absolument éviter de céder à cette envie. Un grand verre d’eau fraîche permet de calmer ces envies.

15. Faire ses courses avant un repas

Lorsque l’on fait ses courses le ventre vide il est plus facile de céder aux impulsions ! Privilégiez les périodes après repas où l’esprit est rassasié est plus en adéquation avec les réels besoins.

Eloïse
Auteur : Eloïse
Qui je suis ?
Je m'appelle Eloïse et je suis une adepte de la nourriture Bio et du "manger bouger". J'aime manger sainement. Mais en plus de ça, j'adore les petites astuces beauté, cuisine... que tout le monde devrait connaitre. D'ailleurs, c'est pour cela que j'ai réalisé ce blog !